Projet d’établissement

Le document ci-joint constitue notre projet d’établissement.  Celui-ci s’inscrit dans le cadre du décret »Mission » du 24 juillet 1997.

Le projet d’établissement veut, par des mesures concrètes, favoriser la réussite scolaire des élèves de l’école.

Ce projet est spécifique à notre établissement et orientera le travail de toute l’équipe éducative.

Les valeurs et les missions du projet s’ancrent dans le projet éducatif et pédagogique de notre école.  Il met en valeur les grands principes d’actions développés dans le programme de l’enseignement libre.

Donner, à chacun les moyens de s’ouvrir au monde scientifique

Eveil scientifique

Autres missions particulières de notre projet :

L’apprentissage précoce du néerlandais

L’apprentissage d’une seconde langue permet d’éveiller l’enfant à un autre mode de pensée et à un autre type de culture tout en suscitant chez lui le plaisir de s’exprimer dans cette langue. Ceci contribue à l’épanouissement et à l’enrichissement de sa personnalité dans des dimensions d’intégration sociale, morale, affective et intellectuelle.

Situation particulière : Enghien se trouve dans les communes de la frontière linguistique. L’enseignement de la seconde langue (le néerlandais) est obligatoire à raison de 3h/semaine au D.M. et de 5h/semaine au D.S. Pour favoriser ce bain linguistique et développer cette ouverture culturelle, nous entamons l’apprentissage de la seconde langue dès le cycle 5/8 à raison de 1h/semaine. Nous assurons une progression et une continuité dans les apprentissages à travers les différents cycles.

Cet apprentissage vise l’acquisition des premières notions avec le soutien d’une méthodologie adéquate et adaptée selon l’âge de l’enfant. Celui-ci sera plongé dans une immersion linguistique sous forme communicative, tout en respectant son vécu réel (jeux, chants, activités, bricolage… dans la  seconde langue).

De plus, le très jeune enfant possède une audition très sensible qui le prédispose à l’écoute et à l’assimilation de sons nouveaux.

A l’école fondamentale, l’apprentissage de la seconde langue est basé essentiellement sur la communication verbale, non-verbale ou écrite. L’essentiel consiste à procurer aux enfants le plaisir de comprendre et de se faire comprendre.

Au CYCLE 5/8

1. Il faut apprendre à découvrir et à apprécier le son.
2. Donner l’envie de découvrir quelque chose de nouveau, de répéter et de parler spontanément.« L’art de comprendre et de se faire comprendre tout en répondant aux besoins des enfants »
3. Franchir le pas, c’est-à-dire oser parler même si on fait des erreurs. C’est par l’erreur qu’on apprend et que l’enfant progresse
4. Comprendre les consignes données
5. Tout au long de ces multiples apprentissages, nous visons deux grandes aptitudes:
SAVOIR ECOUTER et SAVOIR PARLER
6. En fin de cycle, aborder le SAVOIR LIRE

Au CYCLE 8/10

1. A partir de situations de la vie courante, lors de dramatisations, développer chez l’enfant cette envie de comprendre et de se faire comprendre
2. Par la pratique, découvrir et attirer l’attention des enfants sur certaines règles syntaxiques
3. Rendre l’enfant apte à découvrir la cohérence des énoncés et des données
4. Au départ de situations simples et reposant sur le vécu en classe, rendre l’enfant responsable de produire quelque chose par lui-même. Il doit pouvoir communiquer efficacement dans des situations prévisibles lors d’un petit projet
5. Tout au long du cycle, nous visons 4 grandes aptitudes :
SAVOIR ECOUTER – SAVOIR PARLER – SAVOIR LIRE – SAVOIR ECRIRE

 

La gratuité de l’enseignement

Une participation financière sera demandée aux parents pour des activités culturelles, les abonnements à des revues, les repas à l’école, les classes de dépaysement, la natation, les manifestations sportives à l’extérieur.

L’intégration des élèves issus de l’enseignement spécialisé

Pour ce qui est de l’intégration des élèves issus de l’enseignement spécialisé, la proposition d’intégration proviendra de la part de l’équipe éducative de l’école spécialisée, du centre PMS ou des personnes responsables de la garde de l’enfant.

L’acceptation de l’élève issu de l’enseignement spécial sera gérée au cas par cas par l’équipe éducative de l’enseignement ordinaire.

S’il y a acceptation de l’équipe enseignante et du Pouvoir Organisateur de l’école ordinaire, l’école spécialisée et l’équipe éducative au complet assistée du PMS définiront un projet d’intégration.

Les modalités visant le non – redoublement

Durant la scolarité, deux redoublements sont permis, l’un avant 8 ans et l’autre avant 12 ans. Ces situations font l’objet d’un conseil de cycle.

Notre visuel

Print Friendly